Moisson d’Avril : début du séminaire de gouvernance à Pontivy

1er Avril 2019 : Pour beaucoup, l’aménagement du site de Pontivy était un premier objectif, un cap à tenir pendant trois semaines pour offrir un lieu de travail et de vie adapté à tous les membres de La Bascule.

Ces moments où chacun se joignait à l’effort collectif (déblayage des déchets, création d’espaces, peinture, plomberie, accès à l’électricité..) ont été l’occasion de mettre à plat les idées, espoirs et compétences de chacun… Ce fut une étape importante dans la fondation toujours en cours de La Bascule.

Bilan pratique :

  • Problèmes de fuites d’eau réglés
  • Panneaux solaires installés et bientôt reliés
  • Espace cuisine aménagé et adapté aux besoins importants
  • Nombreuses missions lessivages pour retrouver un environnement sain
  • Installation d’un poulailler et aménagement de la serre (les salades ont déjà bien grandis), labourage pour le futur champ de pommes de terre
  • 90 couchages préparés avec une vraie organisation d’hôtel
  • Important travail de signalétique pour que chacun trouve son chemin à travers ce dédale de couloir
  • Et même décoration simple d’une grande partie du bâtiment avec quelques peintures, tapis (encore mille merci à Emmaüs)

Après 10 années d’abandon, l’ancienne clinique de Pontivy reprend vie. C’est un nouveau souffle qui n’a pas manqué de toucher les nombreux riverains curieux passés pour jeter un coup d’œil ou même donner un coup de main bien apprécié.

Même s’il y aura toujours des choses à bricoler, nous avons achevé une belle première étape ! Enthousiasme collectif d’accueillir toutes les personnes venues pour le séminaire, les partenaires et surtout de leur faire découvrir ce lieu si particulier.

Chacun espère que cette semaine sera fructueuse, que notre tourbillon d’énergie sera canalisé pour former une vague puissante, organisée, structurée. Les attentes sont fortes et on ressent bien l’impatience globale de s’attaquer au cœur de nos objectifs.

L’objectif de La Bascule est désormais d’ancrer un socle de gouvernance et sa stratégie, afin de permettre un développement efficient de ses actions au cours des semaines à venir. L’Université du Nous (UdN), spécialisée dans l’accompagnement à la formation d’une dynamique de groupe, a commencé à encadrer ce séminaire regroupant près de 80 personnes. L’aventure de l’UdN nous invite à déconstruire pour réapprendre. Elle propose de partir d’expériences sensorielles et corporelles pour appréhender dans un second temps la dimension intellectuelle et pratique de la structure de La Bascule. Pas à pas, l’ancrage de chaque « Je », chaque personne, dans le moment présent nous invite à co-construire un « Nous », une collectif riche de ses diversités, souverain quant à ses objectifs et attentif aux chemins qu’il faudrait emprunter pour engendrer cette Bascule.

Le première exercice de la journée de lundi fut méditatif et nous permis de retracer le chemin parcouru jusqu’ici. L’émotion était perceptible, les regards complices et reconnaissants traversaient la pièce de toute part. Puis, en utilisant le vecteur artistique (danse et autres exercices de groupe) nous nous sommes regroupés en duo, puis en quatuor pour enfin former des groupes de 6-7. Ces lieux de parole nous permirent de partager nos envies et nos rêves, d’exprimer pourquoi nous voulons participer à La Bascule.

On prend le temps de se découvrir, de trouver ce qui nous réunit

Ce changement d’échelle de La Bascule, dont les conditions seront tangibles en fin de semaine, nécessite de prendre le temps. L’embryon de gouvernance qui s’était dessiné depuis le lancement de La Bascule à la mi-février, grandit et s’enrichit de la présence des nouveaux arrivants à Pontivy, des bénévoles locaux, ainsi que de l’expérience professionnelle des partenaires présents (Collectif Transition Citoyenne, Démocratie Ouverte, Etika Mundo, On est prêt, Sparknews,…). Ces rencontres entre groupes jusqu’alors engagés à différents endroits de La Bascule, permettent d’harmoniser nos visions et de passer progressivement une étape vers la gouvernance partagée.

Mardi après-midi, nous nous sommes répartis en groupes de réflexion pour avancer sur des actions essentielles au décollage de La Bascule : logistique interne, gestion des antennes locales et des territoires pilotes, propositions politiques, évènementiel, méthodes de gouvernance, etc. Grâce à ces racines ainsi ancrées dans ce terreau fertile, La Bascule sera bientôt en mesure d’accompagner et de propulser l’écosystème de solutions en faveur d’une transition écologique, sociale et démocratique.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *